Les poils, comment et pourquoi?

Mais pourquoi avons nous donc des poils? Vous vous demandez certainement quelle est leur utilité et s’ils nous sont vraiment utiles dans le fonctionnement de notre organisme.

Au-delà du côté esthétique, découvrons un peu plus sur ces occupants bien souvent indésirables.

Comment fonctionne le cycle pilaire?

Anatomie du poil

Le schéma de l’anatomie du poil peut sembler simple, mais c’est en fait l’une des structures les plus complexes du corps. Ils sont constitués de deux structures distinctes : le follicule pileux, sous la peau et la tige pilaire, qui est le poil que nous voyons. Les cheveux et les poils fonctionnent de la même façon, à la différence que les cheveux poussent en continue, tandis que les poils s’arrêtent de pousser à un moment donné.

Le follicule pileux

Le follicule pileux est la partie vivante du poil. C’est une structure qui contient des cellules et du tissu conjonctif. La papille existe à la base du follicule pileux. Ce dernier contient de minuscules vaisseaux sanguins (capillaires) qui viennent nourrir les cellules. Il contient aussi la matrice germinale, là où les cellules produisent de nouveaux poils.

schema-du-poil-coupe

Le bulbe est la structure qui entoure la papille et la matrice germinale. Il est alimenté par des capillaires . Il contient des hormones qui affectent la croissance et la structure des poils au cours des différentes étapes de la vie, comme la puberté, une grossesse…

Le follicule est entouré d’une gaine intérieure et extérieure qui protège et moule la tige du poil en croissance. La gaine interne suit la tige pilaire et se termine juste avant l’ouverture de la glande sébacée .

Le muscle horripilateur, un petit faisceau de fibres musculaires, est attaché à la gaine externe. Lorsque le muscle se contracte, les poils se dressent, c’est la sensation de chair de poule. 

La tige du poil

Le poil que vous voyons en surface est en réalité mort. Il est composé de trois couches de kératine

  • La couche la plus intime : C’est la moelle. Celle-ci n’est pas toujours présente selon le type de poil.
  • La couche intermédiaire : C’est le cortex qui constitue la majorité de la tige. La moelle et le cortex contiennent des cellules pigmentaires responsables de la coloration des poils.
  • La couche la plus externe : C’est la cuticule. Elle est formée d’écailles serrées dans une structure superposée ressemblant aux tuiles d’un toit. 

Le cycle de croissance du poil

La croissance et la perte de poils sont aléatoires en fonction des individus et non saisonnières ou cycliques. Chaque poil est à un stade de croissance différent et tombe à un certain moment. Il passe par trois stades de croissance : anagène, catagène et télogène.

schema-croissance-poil-entier-avec-les-differentes-phases-anagene-catagene-telogene
  • Phase 1 : La phase anagène est la phase active ou de croissance du poil. La plupart des poils poussent constamment et passent trois à quatre ans à ce stade. Un nouveau poil se forme et pousse le poil précedent vers le haut et hors du follicule. 
  • Phase 2 :  La phase catagène est une étape de transition. Environ 3% de tous les poils sont dans cette phase à un moment donné. Il dure deux à trois semaines. 
  • Phase 3 : La phase télogène est la phase de repos. Elle dure environ trois mois et représente 10 à 15 % de tous les poils.

Vous pouvez en savoir encore plus sur le fonctionnement du poil, son rôle au niveau de notre corps, ainsi que l’image que la société actuelle véhicule sur notre pilosité.

À quoi servent les poils?

Isolation

La première fonction des poils chez l’espèce humaine est d‘isoler le corps. Ils remplissent cette fonction de deux façons. Les poils servent de barrière thermique pour protéger du froid extérieur et garder la chaleur interne du corps.

Protection contre les facteurs externes

Les poils protègent des agressions extérieures comme le soleil ou le froid, ou le vent. Ils empêchent également la poussière et la saleté de se déposer en excès sur la peau.

Rediriger la sueur et l’eau

Les poils absorbent la transpiration de la peau pour éviter les risques d’irritation dues au frottement

Ils redirigent également la sueur pour que certaines parties du corps puissent sécher plus rapidement et rester protégées.

Par exemple, les poils des aisselles évacuent la transpiration pour rafraîchir la zone et les sourcils protègent les yeux de l’écoulement de sueur du front.

photo-dune-aisselle-de-femme-avec-poils

Atténuer les frottements

Les poils servent de protection contre la friction. C’est pour cela qu’on en trouve sur les jambes, les organes génitaux et les aisselles. Ils facilitent l’évaporation de la sueur, pour qu’elle ne reste pas collée au corps pendant l’activité physique, ce qui pourrait provoquer des irritations et des cloques.

Différenciation et embellissement

Les poils sont présents chez tous les mammifères et permettent de se différencier et s’embellir. Les humains ont des poils dans le même but, c’est pourquoi les hommes ont des poils sur le visage et pas les femmes.

Si les poils sont devenus indésirables et que vous souhaitez opter pour une solution d’épilation longue durée ou définitive, vous pouvez consulter notre rubrique comment bien choisir son épilateur à lumière pulsée.