Foire aux questions : Tout sur la lumière pulsée

jambe-femme-pins-rasoir

La lumière pulsée est-elle une technique d’épilation réellement définitive?

Lorsque l’on parle d’épilation définitive, il est plus juste en réalité de parler d’épilation semi-permanente ou longue durée. Cette méthode permet une réduction des poils sur la durée et une réduction de la pilosité jusqu’à 95 % en moyenne.

Il faut savoir qu’il est souvent nécessaire d’effectuer des séances d’entretien en fonction du besoin, de la zone et de la pilosité de chacun. Elles ne sont pas toujours nécessaires, cependant au fil du temps, certains poils peuvent repousser légèrement. Dans tous les cas, ils seront plus fins et leur croissance sera plus lente. 

Pour une peau lisse et nette sans poils, une fois le résultat souhaité obtenu, il est préférable d’effectuer une séance d’entretien 1 à 2 fois par an. Cela évitera l’apparition d’un léger duvet.

Est-ce que la lumière pulsée ne fonctionne que sur les peaux claires, et sur les poils foncés?

La lumière pulsée réagit à la mélanine contenue dans le poil mais également dans la peau et de façon générale à tout ce qui est foncé. L’énergie lumineuse est transformée en chaleur, elle pénètre par le poils et détruit la matrice. Si la peau est foncée, il y aura donc risque de brûlure. De même, si les poils sont trop clairs, la lumière pulsée ne sera pas efficace car elle ne sera pas transmise jusqu’à la racine du poil. 

Certains IPL proposent une technologie innovante qui permet d’utiliser la lumière pulsée sur des peaux foncées en toute sécurité. C’est notamment le cas du Silk’n Infinity.

La configuration idéale pour une épilation à la lumière pulsée est un contraste marqué entre la peau et les poils, à savoir une peau claire et des poils bruns ou noirs.

Quelle est la différence entre l’épilation à la lumière pulsée et l’épilation laser?

Ces deux méthodes d’épilation sont bien souvent confondues. En effet, elles présentent des similitudes mais aussi des différences. 

La lumière pulsée utilise une lumière polychromatique à large spectre, tandis que le laser utilise une seule longueur d’onde. Le laser doit être pratiqué uniquement par des professionnels. Il est souvent dit plus efficace car plus intense, mais présente également plus de risques. C’est également un budget plus coûteux. La lumière pulsée est désormais accessible pour un usage domestique en toute sécurité. Cette technique plus douce et plus progressive permet d’excellents résultats si les traitements sont réalisés comme il se doit, mais demande souvent plus de séances. 

Dans les deux cas, plusieurs traitements sont nécessaires pour obtenir des résultats satisfaisants sur le long terme. 

Y a-t-il des contre-indications à l’utilisation de la lumière pulsée?

Comme tout traitement esthétique, l’épilation à la lumière pulsée à quelques contre-indications.

-Le bronzage et les autobronzants sont à bannir à proximité des séances. 

-Les peaux foncées à noires ne sont pas une bonne indication du fait de la présence d’une trop grande quantité de mélanine dans la peau. Seuls quelques IPL avec une technologie adaptée peuvent permettre le traitement à la lumière pulsée. Également, le laser peut être une solution puisqu’il existe des appareils spécialement adaptés aux peaux foncées.

-La lumière pulsée n’est pas efficace sur les poils gris, roux ou châtain clair. 

-Les femmes enceintes et allaitantes devront patienter pour effectuer un traitement par souci d’éthique et par précaution. 

-Les personnes atteintes de diabète, d’épilepsie ou utilisant certains médicaments photosensibles ne pourront pas effectuer de traitements. 

En cas de doute, demandez conseil à votre médecin.

L’épilation par lumière pulsée est-elle douloureuse?

La douleur et la sensibilité sont une notion relative et propre à chacun. Elle dépend également de la zone traitée ainsi que de l’épaisseur du poil.

Les zones les plus sensibles sont en général les aisselles et le maillot. Certaines zones où la peau est fine et où il y a peu de chair peuvent également être plus délicates comme les chevilles ou les genoux par exemple. Sachez dans tous les cas que la sensation est tout à fait supportable. On peut ressentir une légère sensation de chaleur, ainsi qu’un picotement semblable à une pichenette. L’épilation à lumière pulsée est dans tous les cas moins douloureuse qu’une épilation à la cire ou à l’épilateur électrique.

La plupart des appareils ont plusieurs niveaux d’intensité (de 3 à 10 niveaux), ce qui permet de baisser l’impulsion lumineuse et de l’adapter en fonction de la sensibilité

L’épilation définitive est-elle possible sur le duvet du visage?

L’épilation de la partie inférieure du visage est possible avec un IPL qui le permet. La plupart des appareils sont dotés d’un filtre UV qui permet une protection supplémentaire. Cependant, l’épilation de la partie supérieure du visage n’est pas possible à cause de la proximité avec les yeux

Les flashs ne doivent pas être directement dirigés vers les yeux. Il faut savoir que plus les poils sont épais et foncés, plus les résultats seront visibles. Sur le duvet du visage, cela peut être plus long du fait que les poils sont très fins et que l’on parle plutôt de duvet.

Quels sont les effets secondaires suite à une séance de lumière pulsée? Y a t’il des risques?

Les IPL récents ont des capteurs de teint qui s’adaptent automatiquement à la couleur de votre peau. Il est donc plus facile de savoir quelle intensité est la plus adaptée pour vous. Cela limite de ce fait les risques de brûlure. Cependant, il est possible que la peau surchauffe légèrement en fonction de la sensibilité.

Après une séance, il est possible de ressentir une sensation d’échauffement au niveau de la peau, de légère rougeurs voire, rarement, des irritations. Ces réactions sont normales et disparaissent généralement en moins de 24 heures. Vous pouvez appliquer un gel à l’aloe vera pour apaiser et bien hydrater votre peau pour l’apaiser. 

Il n’y a, à ce jour, aucun effets secondaires connus à long terme concernant l’usage de la lumière pulsée en épilation.

Peut-on s’exposer au soleil avant/après une séance d’épilation définitive par lumière pulsée?

L’exposition au soleil est à limiter le plus possible avant et après une séance de lumière pulsée. Cette méthode d’épilation réagit avec la mélanine, or le bronzage est une réaction naturelle de la peau pour se protéger contre le soleil. Cette dernière est produite par les mélanocytes (cellules produisant la mélanine). Le fait d’épiler à la lumière pulsée après une exposition au soleil, tout comme s’exposer avant une séance, surexpose la peau au risque de brûlures

Il faut éviter l’exposition directe au moins 7 jours avant une séance et 7 jours après. Couvrez votre peau des rayons du soleil ou utilisez une protection solaire pour les zones indirectement exposées. 

Cette indication peut sembler contraignante dans un premier temps car les séances seront assez rapprochées. Mais par la suite, vous espacerez de plus en plus vos séances et cela ne sera plus un souci.

Les poils peuvent-ils repousser après un traitement d’épilation définitive par lumière pulsée?

Oui, dans certains cas on peut observer une repousse partielle de la pilosité. C’est pour cela que l’on parle plutôt d’épilation longue durée plutôt que d’épilation définitive. Certains facteurs peuvent influencer la repousse, notamment les variations hormonales, une grossesse, l’âge (la pilosité se stabilise aux alentours de 30 ans), le sexe, le terrain héréditaire…

Quand les poils tombent après une séance de lumière pulsée?

Il faut compter environ une semaine après la séance. Ne vous inquiétez donc pas si vous voyez une repousse 2 ou 3 jours après la séance. Les poils correctement traités commencent à tomber après huit jours, puis ne repousseront que 40 à 60 jours plus tard.

Au fur et à mesure des séances, vous observerez de moins en moins de repousse jusqu’à une disparition complète des poils.

Que faire de mes poils qui repoussent entre les séances?

Entre vos séances de lumière pulsée, si vous poils repoussent et que vous souhaitez avoir une peau nette, vous pouvez vous raser sans problème. Cela n’influence pas la repousse. 

En revanche, il est déconseillé de vous épiler car le fait d’arracher le poils va permettre au poil de se reconstruire entièrement à partir de la racine. Tandis qu’en rasant, la racine est affaiblie et détruite peu à peu.

Pourquoi doit-on raser la zone avant une séance de lumière pulsée?

Il est important que la zone à traiter soit rasée de près avant une séance. Cela permet de meilleurs résultats et réduit les risques de brûlures. 

La lumière pénètre directement de la surface de la peau jusqu’à la racine. Si le poils dépasse légèrement, il risque d’être brûlé en surface et la lumière ne circulera pas jusqu’à la racine. Le poils risque de brûler en surface, ce qui peut chauffer la peau autour du pore et créer de légères brûlures.

Pourquoi espacer les séances de lumière pulsée?

La lumière pulsée est efficace seulement pendant la phase anagène du poil (phase de croissance active). Or, tous les poils ne poussent pas en même temps, ni à la même vitesse.

C’est pour cela qu’il est important d’effectuer plusieurs séances pour pouvoir toucher tous les poils au bon moment de leur croissance. De plus, la racine du poil doit être flashée plusieurs fois pour réduire significativement sa repousse.

Combien faut-il de séances?

Le nombre de séances nécessaire est différent d’un individu à un autre puisque plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Notamment l’âge, le sexe, la zone traitée, le type de poil, l’appareil utilisé, le niveau d’intensité choisi, le respect du délais entre les séances…

En moyenne, on observe les premiers résultats après 2 ou 3 séances. Peu à peu, les séances s’espacent et au bout de 6 mois de traitement, la plupart des individus obtiennent généralement un résultat satisfaisant. Par la suite des séances d’entretien en fonction de la demande peuvent être effectuées, entre 1 à 2 fois par an en moyenne.